Dental Tribune Algeria

Conférence de presse de l’IDS – la date de septembre est finalement confirmée

By Dental Tribune International
June 06, 2021

COLOGNE, Allemagne : En préparation du Salon international d'odontologie (IDS) de septembre prochain, les organisateurs ont donné une conférence de presse pour informer les partenaires médiatiques internationaux de l'événement à venir. Mélange unique de formats analogiques et numériques, l'IDS 2021 sera un événement très spécial qui répondra aux exigences de cette période extraordinaire de la pandémie.

La modératrice Nadja Cleven a accueilli les journalistes qui ont suivi la retransmission en direct via YouTube. L'événement du 20 mai s'est déroulé sous la devise « Out of crisis management and into future orientation », devise qui sera utiliée lors de la 39e édition de l’IDS, qui aura lieu du 22 au 25 septembre à Cologne. À l'heure actuelle, près de 850 exposants se sont inscrits à l'événement.

Nadja Cleven a ensuite cédé la parole à Mark Stephen Pace, président du conseil d'administration de l'Association de l'industrie dentaire allemande, qui a fait part de l'impatience de tous les participants  pour la manifestation de l'automne. L'optimisme est de mise, notamment parce que « les développements se déroulent plutôt bien », « les mesures ont un effet et les incidences diminuent », et « les succès de la vaccination augmentent dans le monde entier ».

L'IDS 2021 ayant pour thème l'avenir de l'industrie dentaire pendant la pandémie, les organisateurs de la conférence de presse ont choisi d’inviter Corinna Mühlhausen à s'exprimer lors de la conférence de presse. Chercheuse de tendances et futurologue au Zukunftsinstitut de Francfort, elle a demandé à tous les membres de l'auditoire de « regarder l'avenir avec courage ». Elle s'est appuyée sur l'indice des valeurs actuelles pour expliquer que le thème de la santé occupe toujours la première place et s'impose également comme une tendance majeure au sein de la population. Les consommateurs sont plus disposés que jamais à se mettre en réseau, à prendre soin d'eux-mêmes, à consommer des produits pharmaceutiques adaptés à leur mode de vie, à investir dans des produits intelligents et à  éviter les ingrédients et les plastiques nocifs.

Le thème de la sécurité a été abordé lors d'une discussion sur les patients. Oliver Frese, directeur d'exploitation de Koelnmesse, a déclaré : « Les salons sont à nouveau autorisés et l'IDS aura lieu dans les conditions cadres données. Koelnmesse a élaboré un concept de sécurité au printemps 2020. [...] Les visiteurs sont donc en toute sécurité sur le site de l'événement et nous voulons ainsi assurer le succès des exposants. »

Internet ne peut pas tout remplacer

Le 39e IDS sera un événement hybride, c'est-à-dire une combinaison d'événements sur place et de sections qui se dérouleront à distance. Selon le Dr Peter Engel, président de la Bundeszahnärztekammer (association dentaire allemande), et Dominik Kruchen, président de la Verband Deutscher Zahntechniker-Innungen (association des corporations de prothésistes dentaires allemands), ces concepts ont déjà donné lieu à de bonnes expériences. Selon eux, les chirurgiens-dentistes s'habituent assez rapidement aux nouveaux concepts en raison de leur affinité avec la technologie et de leur ouverture d'esprit. Néanmoins, «  les gens veulent aussi se rencontrer en personne », a ajouté Dominik Kruchen.

MS Pace a réaffirmé l'importance de la numérisation et a relevé les progrès réalisés, mais a constaté un manque évident d'infrastructures pour aller de l'avant. Pour lui, il est essentiel de se rencontrer en présentiel. Il a déclaré : « Il est très important d'entretenir des liens. La partie la plus importante d'une entreprise réussie n'est pas possible sans réunion face à face. La numérisation nous aide à devenir plus efficaces, à améliorer la communication et à réduire les coûts, mais elle ne peut pas se substituer au présentiel. »

Le Dr Marco Landi, président du Conseil des dentistes européens, a abondé dans ce sens et a ensuite résumé en déclarant que le mois de septembre est le bon moment pour faire redécoller l'industrie dentaire en Europe.

Un optimisme sans limite qui n'est pas partagé par tous

Peu avant la fin de la conférence, MS Pace a répondu aux questions critiques des représentants des médias. Il a expliqué l’importance des raisons de la mise en œuvre de l'IDS, arguant qu'il est important pour la profession dentaire d'avoir accès aux innovations et de pouvoir en parler. À titre d'exemple, il a mentionné des sujets tels que l'intelligence artificielle, qui progresse malgré la pandémie, et qui doit être discutée.

Bien que certains acteurs majeurs du secteur dentaire, dont Dentsply Sirona, ne participeront pas à l'IDS de cette année pour « diverses raisons », les organisateurs espèrent qu'un salon intéressant pourra être créé avec les entreprises qui se sont inscrites jusqu'à présent.

D'autres questions restent également ouvertes. Il s'agit notamment de savoir combien de visiteurs seront finalement autorisés à se rendre sur le site de l'exposition à un moment donné et quelle preuve de test ou de vaccination devra être fournie pour être admis dans les halls de Koelnmesse. Ces questions dépendent toutefois des règlements des autorités compétentes et seront clarifiées au cours des quatre prochains mois avant le début du salon.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

© 2021 - All rights reserved - Dental Tribune International