Comment l'intelligence artificielle peut être utilisée pour la détection des caries

Search Dental Tribune

Comment l'intelligence artificielle peut être utilisée pour la détection des caries

E-Newsletter

The latest news in dentistry free of charge.

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.
Une étude menée par des chercheurs de l’Hôpital universitaire de la Charité de Berlin a cherché à mesurer l'impact de l'intelligence artificielle sur la capacité des dentistes à détecter les caries. (Photo : Nakleyka/Shutterstock)
Brendan Day, Dental Tribune International

By Brendan Day, Dental Tribune International

lun. 29 novembre 2021

save

BERLIN, Allemagne : Bien que l'intelligence artificielle (IA) soit de plus en plus intégrée dans une variété de produits et de services dentaires, peu de littérature fait part de ses avantages. Pour pallier à cette situation, des chercheurs de l’Hôpital universitaire de la Charité de Berlin ont récemment publié les résultats d'un essai contrôlé randomisé qu'ils ont mené. Ces résultats démontrent que l'IA peut augmenter la précision du diagnostic des dentistes.

Comme Dental Tribune International (DTI) l'a déjà signalé, les cabinets dentaires qui cherchent à numériser et à rationaliser leurs flux de travail adoptent toujours davantage les technologies d'IA. Depuis les consultations initiales, le diagnostic et la planification du traitement jusqu'aux procédures chirurgicales et aux soins postopératoires, toute une série de tâches dentaires peuvent désormais être augmentées par les diverses solutions d'IA qui ont été développées ces dernières années.

Les performances de ces outils alimentés par l'IA dans les contextes médicaux et dentaires ont toutefois rarement été testées dans le cadre d'essais cliniques. Par conséquent, l'impact réel de l'IA sur les processus de décision et de diagnostic des praticiens dentaires reste quelque peu inconnu. Ce manque de clarté peut se répercuter sur les décisions concernant les traitements disponibles et leurs avantages.

L'équipe de recherche a donc commencé un essai en utilisant dentalXrai Pro, un logiciel qui permet aux praticiens dentaires d'analyser les radiographies en se basant sur l'IA. Le projet dentalXrai Pro a été cofondé à la Charité par le professeur Falk Schwendicke, chef du département de diagnostic oral, de santé numérique et de recherche sur les services de santé, et a depuis été transformé en une start-up simplement intitulée dentalXrai.

Le logiciel d'IA a été utilisé par les 22 dentistes participants au projet pour les aider à détecter les caries sur 20 images de radiographie inter-proximale choisies au hasard dans un groupe de 140. Sur les 20 images analysées par chaque dentiste, dix ont été examinées avec l'aide de cet outil d'IA, tandis que les dix autres ne l'ont pas été.

« Rassembler des preuves pour mieux évaluer les avantages que l'IA peut apporter aux dentistes est au cœur de notre activité » - Prof. Falk Schwendicke

Selon les auteurs de l'étude, leur hypothèse - à savoir que les dentistes utilisant l'IA seraient significativement plus précis que ceux qui ne l'utilisent pas - s'est avérée partiellement correcte. Dans leur discussion, ils ont noté que « l’'utilisation de l'IA a augmenté de manière significative la sensibilité des dentistes, en particulier pour les lésions de carie de l'émail, mais n'a pas beaucoup modifié la spécificité ; pour les lésions plus avancées, l'IA n'a pas du tout eu d'impact sur la précision ». Ils déclarent qu'il est probable que l'IA soit plus utile dans les situations où les changements entre les images sont minuscules, et qu'elle joue un rôle moins important lorsque les développements carieux sont importants et relativement faciles à remarquer.

« Nos résultats démontrent que la combinaison des performances du modèle de l'IA avec l'expertise humaine peut atteindre des précisions qui dépassent celles de l'IA elle-même [...] ou des experts humains seuls », ont écrit les auteurs.

Cependant, il a également été noté que l'utilisation du logiciel d'IA augmentait la probabilité que les dentistes décident d'utiliser une thérapie de restauration invasive pour traiter les lésions carieuses. « En ce sens, l'utilisation d'un support d'IA pour améliorer la sensibilité peut augmenter le risque d'erreurs de type I et de surtraitement », ont remarqué les auteurs, ajoutant qu'il pourrait être bénéfique pour l'industrie dentaire de fournir des recommandations de traitement fondées sur des preuves pour des lésions de différentes profondeurs. Selon eux, cela conduirait idéalement à « de meilleurs soins, pas nécessairement plus invasifs ».

Le professeur Schwendicke a confirmé que d'autres études concernant le logiciel dentalXrai Pro sont déjà prévues.

« Nous prévoyons déjà d'examiner une autre cohorte d'échantillons en utilisant la version actualisée de ce logiciel qui sera disponible au début de l'année prochaine », a-t-il déclaré à DTI. « Rassembler des preuves pour mieux évaluer les avantages que l'IA peut apporter aux dentistes est au cœur de notre activité », a-t-il expliqué.

L'étude, intitulée « Artificial intelligence for caries detection: Randomized trial », a été publiée en ligne le 14 octobre 2021 dans le Journal of Dentistry, avant d'être incluse dans le numéro de décembre 2021.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

advertisement